FLASH INFO:

Accueil » Actualite

JMLM 2019 ABOBO
JMLM 2019 ABOBO

La Côte d'Ivoire, à l’instar des pays du monde entier, célèbre le 15 octobre de chaque année, la Journée Mondiale du Lavages des Mains (JMLM).

Son objectif principal est de sensibiliser le maximum de personnes sur les bienfaits du lavage des mains au savon.

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique (MSHP) à travers la Direction de l’Hygiène Publique et de la Santé-Environnement (DHPSE) et avec l’appui de ses partenaires a organisé cette 12ème édition, le jeudi 17 octobre 2019 dans la commune d’Abobo autour du thème : « Le Lavage des mains pour tous, les Mamans s’engagent ».

Quatre allocations, trois prestations d’artistes, une démonstration du lavage des mains et une remise de dons aux officiels ont marquées cette journée.

Devant une quinzaine d’associations féminines, Dr AKA Ouélé, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique et président de ladite cérémonie, a dans son allocution, affirmé que la célébration de la Journée est également motivée par l’Objectif N° 4 du Millénaire pour le Développement qui vise à réduire de deux tiers la mortalité des enfants de moins de cinq ans.

Il convient également de souligner que ce geste vital obéit à l’Objectif N° 6 de Développement Durable en sa cible 2 qui, engage à promouvoir l’accès à des conditions d’hygiène adéquates, notamment l’équipement en dispositif de lavage des mains dans tous les ménages.

Dans le cadre de cette problématique, l’OMS souligne sur la base de nombreuses études réalisées que, le lavage des mains au savon pourrait réduire de 47% le taux d’incidence de la diarrhée.

L’enquête en grappes à indicateurs multiples de l’UNCEF (MICS 2016), a révélé que seulement 41% des ménages enquêtés ont un lien spécifique avec le lavage des mains à l’eau et au savon, dont 55 ,4 % en milieu urbain et 27% en milieu rural. Pour l’atteinte des ODD en milieu d’hygiène, ces chiffres devraient pouvoir atteindre les 100% à l’horizon 2030.

Ces chiffres interpellent car, les maladies telles que les diarrhées, le choléra, la poliomyélite, la fièvre typhoïde et les Hépatites A, peuvent, être évitées par la seule pratique du lavage des mains au savon.

Il convient aussi de rappeler que le nombre de décès liés aux mains sales reste élevé.

La dernière épidémie due au virus Ebola a permis de prendre suffisamment conscience de l’intérêt de se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon.

C’est pour réduire ces maladies liées à l’eau, que le Gouvernement a mis en place une politique d’Hygiène publique ; Ainsi :

  • Une Direction d’Hygiène Publique, Santé Environnement a été créée pour la coordination des activités d’assainissement.
  • Un Programme National de Lutte contre les Maladies Négligées à Chimiothérapie préventive, a été mis en place.
  • Plusieurs actions sont entreprises par les différents départements ministériels en charge de l’eau de l’hygiène et de l’assainissement au nombre desquelles nous pouvons citer :

-      L’élaboration du projet de code de l’hygiène, et du document de stratégie de promotion de l’hygiène ;

-      L’institutionnalisation et la promotion du lavage des mains au savon au niveau national ;

-      La mise en œuvre de l’Approche « Assainissement Total Pilotée par la Communauté » en vue de mettre fin à la défécation à l’air libre.

Pour l’accélération de toutes ces actions, la Côte d’Ivoire a adhéré au Partenariat Assainissement et Eau pour Tous, visant à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

Ainsi, les actions conjuguées ont permis de mettre en place un réseau de dispositifs de lavage des mains installé dans :

  • Les services publics,
  • Les structures privées,
  • Les maquis, les restaurants,
  • Et les écoles.

Devant  l’assemblée, Dr GAGNE Doh Eugénie, Directeur de l’Hygiène Publique et de la Santé-Environnement (DHPSE) a fait la démonstration des 10 étapes du lavage des mains.

 

Pour rappel, en marge de l’organisation de la cérémonie officielle de la JMLM 2019 à Abobo, plusieurs autres activités se sont déroulées, il s’agit de :

-         Renforcement des capacités des leaders de 15 associations de femmes et 50 chefs coutumiers et religieux d’Abobo en matière de lavage des mains ;

-         L’organisation des campagnes de sensibilisation dans les centres de santé de Côte d'Ivoire ;

-          La sensibilisation de masse de la population ivoirienne ;

-         Suivie et évaluation de la campagne de sensibilisation de proximité dans la commune d’Abobo.